Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

samedi 17 novembre 2007

Dehli de Toqués


Nous avons finalement quitté notre coin de paradis qui nous a permis une bonne première approche de l'Inde. En douceur.

Au fait, saviez-vous que tous les Sikhs ont le même nom de famille : Singh ? Une histoire de fou, je dirais même plus une folle histoire, qui fait assez rire les enfants et doit compliquer pas mal de tâches administratives. D'où sans doute la recherche de prénoms originaux, y compris celui de Christophe... Maintenant j'y pense, Ulysse avait d'abord proposé à ces gens (voir deux posts avant pour ceux qui n'ont pas suivi) de donner à leur fils le prénom de son meilleur ami : Léo. Ils l'ont trouvé trop court et heureusement puisque Singh signifie Lion.

Notre Christophe s'est bien adapté à la conduite indienne, très bien même. Le problème c'est la diversité des véhicules, encore plus grande qu'au Pakistan. Il faut également savoir qu'en Inde, il n'y a plus du tout de rétroviseurs aux véhicules, et pour cause : ils seraient broyés vu que la distance visiblement normale entre les véhicules est nulle. Enfin, si au Pakistan le maniement du clignotant était inversé: permettant visiblement de montrer la place qu'on va laisser libre (donc clignotant à gauche pour passer à droite), ici il n'y a plus non plus de clignotant : on klaxonne klaxonne et klaxonne. C'est d'ailleurs indiqué à l'arrière de tous les camions : "please blow horn or use the dippers at night". Et comme toujours depuis l'Iran, l'arrêt au feu rouge semble optionnel. Pourtant ici on trouve au milieu des carrefours des policiers, avec casque colonial et tout, sur un piédestal, et des fois, quand même pour leur faire plaisir et parce qu'on est polis, on respecte leurs indications. Mais on est bien les seuls.

En Inde tout est possible sur la route et en tout. Il en va de même des indiens. Par exemple au péage des "autoroutes", un coup on essaie de nous arnaquer en nous demandant un prix qui n'est pas affiché, ce que nous savons très bien refuser maintenant, le coup d'après on nous fait passer gratuitement.

Mais bon, dans l'ensemble, même si nous sommes assez durs en affaires, nous savons que nous en sommes une, d'affaire, et qu'en général nous payons tout au moins deux fois le prix normal. Au moins. C'est de bonne guerre tant que ce n'est pas abusif. Je commence à devenir forte au jeu du marchandage, et surtout nous commençons à avoir quelques repères au niveau des prix, nous savons donc ce que nous pouvons accepter ou pas. C'est tout de même pas facile, parce que forcément, ce qui nous frappe en premier en arrivant en Inde, c'est la pauvreté. Cette misère extrême qui est partout. Et pour nous le plus troublant ce ne sont pas les bidonvilles ou équivalents, non, c'est le fait que les plus nantis cotoient les plus démunis, naturellement. Forcément la religion hindoue et tout le système indien sont basés sur une hiérarchie sociale très stricte et totalement acceptée mais pour nous c'est une claque de chaque instant. Même si nous aussi, nous sommes obligés d'accepter cette pauvreté et de vivre, dans notre luxe, à côté. D'ailleurs, nos enfants ne sont pas choqués. Il y a juste qu'Ulysse n'aime pas, mais nous non plus, les mendiants qui exhibent leurs handicaps parfois abominhorriblaffreux.

Sinon l'Inde c'est comme dans les livres. Plein de couleurs, d'odeurs, pas toujours délicieuses mais souvent intéressantes, de sourires, d'animaux, on a croisé notre premier éléphant sur la route, notre premier singe en ville, je ne parle même pas des écureuils qui courent partout, des oiseaux qui nous cassent les oreilles, des chiens galeux et de tous ceux qui partagent les poubelles avec eux.

C'est assez agréable aussi de se retrouver dans un pays anglophone, même si j'ai beaucoup de mal à comprendre l'accent indien, car les indiens parlent à toute vitesse une sorte d'anglais phonétique. Heureusement mon Jedi les comprend mieux que moi ( je devrais me rattraper aux USA, les séries intellectuelles télévisées m'ayant appris l'accent des cow-boys). Nous avons aussi quelques beaux fou-rires durant ce voyage parce que tous les gestes, toutes les mimiques, les expressions sont différentes à l'étranger. Ainsi, le oui se fait d'une petite bascule de la tête sur le côté, non se fait souvent d'une espèce de oui, en gros très souvent donc on ne sait pas si la réponse est oui ou non, mais le mieux c'est encore pour les indications de route, les gestes de la main ne semblent pas du tout indiquer la même direction que chez nous, les indiens semblent toujours indiquer une espèce de diagonale inexistante et puis il y a cet espèce de geste de salut depuis l'Iran, un peu comme celui de la reine d'angleterre ou du pape, en plus vif, qui pourrait, chez nous, signifier "je m'en tape", et qui ici a mille significations, presque toutes obscures encore à nos yeux...

A Dehli, nous sommes bien installés, devant l'entrée du restau du Claridge, quartier des ambassades, très calme, même si nous sommes en bord de route et si le resto en question aime beaucoup la salsa. Xtophe a des tonnes d'amis autour, le marchand de lait est en face, celui d'eau minérale passe tous les jours, nous profitons du centre culturel de l'ambassade de France qui est à deux pas pour nous connecter à moindre frais, bouquiner pour les enfants, et rencontrer des étudiants indiens aussi ravis d'échanger avec nous que nous avec eux. Nous avons quelques formalités administratives en cours et visitons la ville, en rickshaw et à pieds. D'ailleurs, on nous prend pour des fous à tant marcher.

Il faut savoir que de toute manière, lorsqu'on voyage, on est toujours le toqué de quelqu'un d'autre.

12 commentaires:

Mamie a dit…

Quelle jolie photo et jolie Rachel. J'attends avec impatience des photos de toute la famille et de New Delhi..

Na a dit…

Il faudra que tu sortes un précis des différences culturelles entre tous ces pays, c'est à mourir de rire !
Ravie de lire toutes ces bonnes nouvelles !!
Je vais de ce pas charger les photos sur votre site.

Na a dit…

J'aime bien la nouvelle coupe de cheveux d'Ulysse !
Et la photo du post avec Rachel est super jolie.
Rassure-moi : sur la photo légendée "Curieuses", il n'y a pas un de vos enfants au milieu du cercle, coincé contre le mur, quand même ?!!

3 Petites Notes de Musique... a dit…

Juste un petit mot pour te remercier de tes encouragements pour l'agreg° et dire que je suis avec intérêt votre périple, et les photos superbes. Je voyage un peu de ma chambrette, comme ça...
Profitez à fond.
Eve

amatxi a dit…

on attendait, merci! cette Rara nous manque tet les autres aussi!
mais quel sera donc votre itineraire?
Te rappelles-tu de Manish? Bernard va t'envoyer son adresse!

Maud a dit…

Cher Ulysse
Moi, je m'amuse trop!aujourd'hui j'ai été à l'anniversaire de Loïc j'ai battu le record de crêpes mangées. Matita tape mal car elle s'est cassé le poignet gauche elle était jalouse de ta mamie.

Gros bisous à toi et à ta famille

Maud Darquy

d'une éclopée à l'autre a dit…

Courage Any, pour votre poignet. Ce sera, j'espère moins long, que pour ma jambe !! Maud tapera les messages à votre place ! Bises

Choukette qui rêeve a dit…

Waouhhhhhhhhhh !!
c'est marrant ma BS revient d'un mariage en Inde et m'a dis exactement comme toi ! et la bas aussi les "vache-cheval" nse prome,ne partt comme les chiens ...

quelle belle aventure ^^

vite des autres news !

Chouk'

ccxp&co a dit…

Le jardin, dans la première série de photo est magnifique, je veux le même...
Sinon, ça fait rêver de vous voir en tenue d'été, ici, au pays basque, le froid est tombé d'un coup... en 4 ans, c'est la première fois que je sors mon manteau fin octobre.... d'habitude, je ne le sors que début décembre... et puis avec mon gros ventre, finalement, il n'y a que le dos qui est protégé (super utile).

Avez vous été voir votre poste restante ?
Bise

Marie a dit…

Oh oui on attend le récit de la poste restante! ;-)

Marie a dit…

les photos sont extra, ça devient de plus en plus invraisemblable et se dire que vous êtes arrivés là par la route c'est juste incroyable!

les poses de rachel avec son foulard: je suis fan!!!

so a dit…

merci pour tous ces récits merveilleux, votre bonne humeur et les photos magnifiques qui nous font voyager.