Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

mercredi 28 mai 2008

Same Same


Demain nous quittons cette plage où nous devions passer une nuit, où nous aurons passé dix jours, pour retourner en Malaisie où nous avons rendez-vous, pour la dernière fois, avec notre allemand préféré.
La Thailande est le second pays, après l'Inde, où nous avons passé le plus de temps. Et c'est sans doute un des pays que nous aurons préféré. En tout cas c'est le pays où il nous a été le plus facile de vivre et de voyager. D'ailleurs on a un petit souci. Quand on demande à Gaspard où il vit, il répond "à Biarritz !". On est fiers, la leçon est retenue. Mais quand on lui demande "Dans quel pays ?" il répond invariablement, "A Biarritz, en Thailande !".
Que retiendrons de la Thailande ? Les Thais, leur sourire, leur discrétion, leur gentillesse, leur humour. La salade de papaye verte, savant mélange de papaye (quelle surprise !), d'autres légumes, de vinaigre, de chili, de citron. ça dépote mais on ne s'en lasse pas. Le sticky-rice, les brochettes de viande, le pad thai et toute la nourriture de rue. Les fruits si sucrés : pastèque, ananas, mangoustan, tamarin, rose apple et plein d'autres dont on ne connaîtra jamais le nom en français. Ce sont les durian qui puent tant qu'on n'a jamais osé y goûter. La Singha bien sûr. Les paquets de cigarettes arborant des photos explicites de malades mourant d'un cancer, des organes de ces malades, de la dentition de fumeurs, de foetus en mauvais état... Les marchands de plage de rue de maillots de bain de tissus de breloques de gateaux de glace de boissons de guirlandes de fleurs de tout ce dont vous pouvez rêver. Les massages sur la plage, un régal. Les 7Eleven à chaque coin de rue et leurs graisses et sucres à l'américaine. Les moines trop beaux dans leurs costumes oranges, les hommes mais surtout les femmes couverts de la tête aux pieds, chaussettes dans les tongs et souvent même d'un bonnet ou d'une cagoule, pour ne pas s'exposer au soleil. Les moto-taxis, les motos pas taxi mais qui vous emmènent où vous voulez et sur lesquelles on s'entasse à 3 ou 4, il suffit de le demander, les tuk-tuk trop rapides, les oiseaux en cage, attrapés pour être libérés ensuite en l'honneur de Bouddha, les autels des ancêtres et les arbres qui leur sont également dédiés. Les photos du roi partout. Les cocotiers, les plages superbes, peuplées de crabes, de poissons, de méduses, mais malheureusemnet aussi parfois envahies d'ordures, de déchets de poches en plastique. Les lézards géants (peut-être appelle-t-on cela des iguanes), les gekos (orthographe ?) qui crient fort la nuit se prenant pour des iguanes, les papillons géants, les crapauds, les cafards (géants aussi) et tous les autres insectes, à croire qu'il n'y a que les hommes qui soient petits en ce pays.
Mais c'est aussi Bangkok si moderne et tournée vers la société de consommation que je trouve notre vieille Europe bien raisonnable. C'est la chaleur et les averses, c'est Chinatown et ses mille boutiques de mille choses, ce sont les copies de vêtements, les copies de sacs, les copies de DVD, les copies de livres, les copies de disques, les copies de bijoux, les copies de téléphone, les copies de mp3, les copies de chaussures, les copies de jouets, les copies de logiciels.
La Thailande c'est le pays du "same same". Prononcez "sim sim". On vous le sert à toutes les sauces, et généralement mal à propos. Vous cherchez un tee-shirt bleu en taille S, on vous en trouve un rouge en taille L et on vous annonce tout sourire "same same". Le prix d'un article ? "same same" et débrouillez vous avec ça. Ceux qui ont trois enfants, ou à peu-près, nous disent en montrant les nôtres "same same". Ceux qui ont une camionnette se plantent à côté du Toqcar : "same same !".
Mais la marque de tee-shirt, (ou la copie de marque) qui a repris l'expression, a bien saisi l'essence de ce pays dans son slogan : "same same... but different".

4 commentaires:

nelly a dit…

Des bonnets et cagoules anti uv ??
Vous ne leur avez pas dit que les chapeaux c'était same same ?

Anonyme a dit…

Nous aussi nous avons notre Sim Sim, et il est inimitable, même par sa soeur

Cath a dit…

Si vous voulez un conseil, le durian ça pue vraiment beaucoup, mais je vous garantis que c'est super bon. Ca fond comme du beurre dans la bouche.

Aurélien a dit…

Les paquets de clopes avec des images de dents pourries et poumons cramés vont bientôt arriver chez nous aussi!!!!
A la place de la cagoule, ils pourraient essayer le bob ricard, same same, la classe en plus!!^^