Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

jeudi 25 octobre 2007

En aparté : revue technique

Après deux mois et demi de voyage, je prends la parole, non pour imiter la prose de ma femme mais pour vous livrer quelques données techniques qui n'intéressent souvent que les hommes.

Je joins à ce post un petit tableau récapitulatif des kilomètres, moyennes horaire, prix du gasoil, par pays et au total.

(Vous trouverez le tableau dans la rubrique "Bons et mauvais plans des Toqués", à gauche)

Pour ce qui est de la conduite, depuis l'Italie, où les conducteurs ne méritent pas leur réputation, nous allons crescendo vers le grand n'importe quoi.

* vitesse des croates, plus un PV pour moi car phares éteints

* pas de routes en Albanie mais des nids d'autruches et des chemins caillouteux ; et la plus grande collection de Mercedes du monde

* vitesse des Grecs et dépassement aléatoires (4 de front sur une départementale) et ils roulent toujours à cheval sur les lignes continues ou pointillées

* puis la Turquie ! Alors là : chapeau, feu rouges ignorés, klaxons permanents... il faut se frayer un chemin à chaque carrefour

* et maintenant l'Iran : et bien la conduite est assez simple, en fait la règle c'est qu'il n'y a pas de règle, vous pouvez absolument tout faire et surtout ce qui vous paraît interdit. Par exemple rouler à contre-sens sur l'autoroute, faire demi-tour aussi, bien sûr, bousculer les piétons avec votre pare-chocs, rouler sur les trottoirs bondés de monde avec un deux roues ou une voiture ou même un camion. Bref c'est le plus culotté (comme disait Madeleine) qui gagne.

Pour le Toqcar, on peux dire qu'il a vieilli en 75 jours :

* les portes du camion (passager et conducteur) se sont desserrées en Albanie

* les serrureries des placards se sont toutes bloquées tour à tour

* la poignée de porte de la salle de bains est tombée plusieurs fois

* le support du PQ est arraché

* le pare-chocs arrière est fendu suite au petit accident en Grèce (2 amoureux ont desserré le frein à mains de leur Mitsubichi durant leurs ébats à 2 heures du mat et sont venus s'encastrer sous les vélos)

* le deuxième réservoir d'eau a changé 2 fois de place depuis le départ (oui, 230 litres c'est mieux que 100 car ma femme et les enfants consomment pas mal)

* la vanne des eaux usées fuit un peu ( goutte à goutte)

* les pneus avant sont très usés

* le filtre à air est à nettoyer ou à changer

Pourtant, il est absolument clair que malgré ces petits détails, le Toq car est l'outil qu'il nous fallait, la vie à bord nous semble naturelle et il tient le coût malgré le traitement qu'on lui fait subir. Car nous somme passés 6 fois à plus de 2 200 mètres d'altitude, dont une à plus de 2700 mètres, avons franchi des dénivelés de plus de 15% et parfois sur des chemins boueux, avons descendu des cols en lacets (c'est là qu'il peine le plus, à cause du poids) et les freins se sont mis à brûler, avons parcouru 10 000 km depuis le départ dont pas loin de 1000 hors route (« route » selon la norme française en considérant les chemins vicinaux français comme de bonnes routes) et plus de 3 000 km au dessus de 1 000 mètres d'altitude.

L'autonomie en eau (230litres en réservoir plus 12 litres en bouteilles) et en électricité (2 panneaux solaires 100 et 110 watts et 3 batterie 90 Ah) est très satisfaisante.

Le volume de la cassette des toilettes est quant à elle limite pour cinq, mais l'on tient une journée complète voire des fois presque deux.

Le gabarit (3,2 m de haut, 2,3m de large et 8m de long 7,4 de véhicule et 60 cm de vélos) n'est pas trop handicapant pour la conduite seulement les marche-arrières ne doivent pas êtes faites dans la précipitation, mais l'on s'habitue à tout et je l'ai maintenant bien en mains.

Par contre nous devons vider les réservoir d'eaux usées, voire un peu d'eau claire avant d'entreprendre les descentes longues et difficiles, car le frein-moteur ne suffit pas et les freins chauffent et s'usent énormément.

Je pense faire une petite révision (vidange, pneus avant et freins) à Dehli mais le comportement global reste très bon.

Pour le reste, je vous livre, en vrac, quelques réflexions partagées ou non par le reste des Toqués :

-Il me parait très injuste de parler de ville pollués en France, puisque toutes les villes rencontrées depuis l'Albanie sont irrespirables

-De même tous les bords de routes sont jonchés de déchets

-Depuis la Grèce, nous sommes dans des régions où l'eau douce et potable fait souvent défaut, pourtant, les habitants gaspillent l'eau en permanence, laissant les robinets ouverts dans les stations services, dans les parcs, dans la rue et même chez eux, les stations de nettoyage sont omniprésentes et toutes les voitures sont propres (mais cabossées)

-En Iran, dans les stations de camion, c'est-à-dire là où l'on trouve du diesel à l'extérieur des villes, le sol est une vraie piscine de gasoil, et pour cause, tout le monde fait déborder le réservoir de plusieurs litres pour être sur qu'il soit plein, ou les pompiste ne coupent simplement pas la pompe entre deux réservoirs ou jerrycans.

Bref, je suis stupéfait que Bruxelles emmerde ses ressortissants pour faire des petits gains environnementaux, au lieu d'aider tous ces pays dont certains font partie de L'Europe (Croatie, Monténégro et Grèce) à améliorer leurs comportements collectifs et individuels pour obtenir de gros gains écologiques, bénéfiques à tous.

Pour notre part, notre empreinte écologique a été divisée par cent au moins entre notre vie de sédentaire et notre vie de nomade, et j'en suis assez fier !

Bisous à tous

Christophe

PS : merci à mes collègues lurkeurs (def : lecteurs qui ne se signalent jamais) de nous suivre, mais n'hésitez pas à nous laisser un petit mot de temps en temps.

23 commentaires:

ximun a dit…

Merci beauf pour tous ces détails.
Oukiléletablo ?
Je ne vois pas les données dans le document google.
Merchi.

La maman du conducteur a dit…

Contente fiston de te voir sur le blog. Ces détails nous font comprendre que l'aventure est aussi technique et qu'il faut gérer tous ces problèmes. Bisous à tous.

Na a dit…

Bah non justement, Ximum. Le tableau est en .pdf et Google n'en veut pas !! Et quand je le transforme en .txt, comment dire, il ressemble plus du tout à un tableau ;-)
M'enfin je peux te l'envoyer par e-mail si tu veux.

Moi aussi, ça m'a bluffée ces détails techniques. Ce n'est pas donné à tout le monde de partir. Il faut au moins un McGyver dans l'épopée !

Na a dit…

Ximun, pas Ximum. sorry.
hihi

lipocamp a dit…

Salut Christophe,
tu parles d' "autonomie en eau (230litres en réservoir plus 12 litres en bouteilles)" t'as pas oublié les litres d'apéro ?!...bon je sais pour l'iran c'est différent vous devez être + léger !.....
C'est vrai qu'un ccar c'est top confort, le Toy c'est rikiki à côté...panneau solaire de 70w, 120 l d'eau à se partager à 4.....
pour les freins y'a ka faire parachute avec les foulards .....
Bonne route & merci aux Toqués, c'est toujours une part de rêve que de vous lire !

Laurent
(lipocamp)

LOutre a dit…

passionnant !
donc vous n'avez pas encore crevé, pas de panne, rien ? waouh ! et pour l'électricité, vous pouvez consommer sans faire attention, ou de façon restreinte, qd même ?

Tonton cristobal a dit…

Sois le bienvenu sur ce blog, Christophe!
et reviens y de temps en temps!
Ton message complète très bien toutes les info données par TT.
Comme Monique, j'admire ta maitrise de tous ces problèmes techniques.
SYmpa, et très cinématographique, l'anecdote des amoureux et du frein à main! Pourquoi TT ne nous l'avait-elle pas racontée?

JD a dit…

Le cochon en moi qui ne dort que d'un oeil se oinj à Tonton Cristobal !

Il s'inquiète notamment, solidarité masculine et galanterie pour la madame oblige, de savoir si l'appareil reproducteur du monsieur est aussi fiable que son frein à main.

amatxi a dit…

En voilà un commentaire technique, et j'ai tout lu, bravo Chrichri! attention aux pneus usés tout de même...j'imagine la prochaine descente...
merci beaucoup, on s'y voit presque.

Céline Dub' a dit…

C'est une joie de te lire Xto même pour des commentaires techniques ;-)))
En effet l'écologie à plusieurs vitesses c'est abérrant !mais le pire c'est le cout du carburant entre "chez vous" et chez nous.......

Na a dit…

Hello!
ça y est, le tableau est en ligne grâce au fabuleux travail d'équipe de Ximun et Nathalie !!

natacha a dit…

Je partage l'enthousiasme général pour le détail du rapport scientifique de l'odyssée, et surtout la fierté d'amatxi d'avoir tout lu: moi aussi, après avoir tout lu, je n'étais pas peu fière!
Le plaisir aussi de retrouver un peu de la tchatche légendaire du Toqué...
Je dis que c'est quand même dommage pour le support de PQ !
natacha

emmanuelle a dit…

je ne sui speut-être pas concernée par le PS, mais bon, je me lance ! moi aussi, je vous lis et trouve vos aventures passionnantes ! je ne sais pas si j'aurais le courage d'en faire autant - je suis même sûre que je ne l'aurais pas !! - mais vous me faîtes rêver et on voyage par procuration !
et ça donne envie d'avoir d'avoir un camping car pour ses vacances !!!
bonne continuation !!!

ximun a dit…

Moi je suis même en train de tout mesurer pour mettre un camping car dans mon appart. Le seul problème c'est pour l'y rentrer. Je vais peut-être contacter un gars qui met des bateaux en bouteille.

ccxp&co a dit…

J'étais convaincu qu'Amatxi réagirait sur l'état d'usage des pneus.....

Mamie éclopée a dit…

l'état d'usure des pneus pour un bon usage ! comme amatxi je me suis inquiétée. Mais je compte sur la sagesse de Christophe. C'est mon fils !!

Hélène a dit…

Et bien tu vois Christophe, ton récit est aussi passionnant que ceux de ta femme. Même pour les dames, l'aspect technique est un élément important à saisir pour comprendre totalement votre épopée. Il faudra faire un guide de la conduite dans tous ces pays pour les autres toqués qui se risqueraient à tenter un tour du monde.
Bises au chauffeur.

amatxi a dit…

Oui mais voilà, maintenant on va en redemander! On ne pourra plus se passer des posts de Xto pour tout savoir de l'Odyssée.

amatxi a dit…

génial le tableau, beau travail

Choukette a dit…

On s'y croirait :!
Soyez prudent quand même !

bizzz

Une famille de Toqués a dit…

Pour vous répondre un peu :
Lipocamp : nous n'utilisons en général que notre premier réservoir d'eau, et gardons l'autre au cas où, donc les 110 + notre bidon de 20 litres une fois, nous ont pour le moment suffi. On a toujours pu trouver de l'eau. Et nous devenons très fort : lorsque nous savons que nous allons pouvoir remplir le réservoir, Christophe essaie de gagner un peu de temps en bavardant avec la personne qui va nous en procurer et en un rien de temps les enfants se retrouvent à poil et sous la douche, mes cheveux sont lavés, je remplis les lavabos pour faire de la lessive, les scènes sont parfois franchement comiques...
Loutre : on doit tout de même faire attention parfois pour l'électricité, surtout les périodes, rares heureusement, où il n'y a pas de soleil ou où nous sommes très bien garés, à l'ombre.
Les grands-mères : vérifiez les pneus de vos voitures et rassurez-vous : les nôtres sont sans doute en meilleur état.
JD : merci de te oinjdre à nous, mais tu sais moi la technique et la mécanique...
Ximun : t'es sûr que ce ne serait pas plus simple de faire rentrer ton appart dans un camping-car ? Tu viens nous voir quand avec la demoiselle de la lettre ?
Hélène :réponse à l'autre post : en fait je ne risque rien je pense, tant que j'ai la tête couverte et une tenue décente, il y a une tolérance des autorités vis à vis des touristes, et heureusement. Mais après quelques jours où j'ai eu l'impression de me ballader nue en ville vu les regards des passants, j'ai préféré me fondre un peu plus dans la masse. Pas tout à fait hein, je suis très loin du tchador et nul ne me prend pour une iranienne. Mais tout est dans l'art du compromis... et n'oublions pas ce que j'ai lu dans un guide et qui est très juste : notre manière de vivre et notre culture sont beaucoup plus étrangères aux iraniens que les leurs le sont pour nous.

Bisous à tous, promis, si je vais bientôt enlever mon voile, mon Toqué reprendra parfois la plume !

famille.descubes a dit…

Salut,

On serait curieux de savoir comment tu as calculé que votre empreinte écologique a été divisée par cent au moins entre votre vie de sédentaire et votre vie de nomade.
Peux-tu nous en dire plus? Ca nous intrigue...

Famille Descubes
www.villagetour.org

Anonyme a dit…

Salut Christophe et bonjour à toute la famille.
Très impressionnant tout ce voyage.
Je suis très inquiet pour le support PQ qui, cassé, doit devenir un gros handicap...
Bonne route

Julien Tremblay