Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

jeudi 27 septembre 2007

Les Toqués à l'école d'Atatürk


Chassez le naturel, il revient au galop. Me revoilà au lycée.

En fait le parking que nous avons trouvé, est celui d'un immense et prestigieux lycée d'Ankara. Dès le lendemain de notre arrivée, une prof d'anglais me disait que nous étions leurs invités, que nous n'avions pas à payer le parking, et que nous devions aller la voir à l'école, et y manger. Dans la fameuse hospitalité turque, la bouffe et la boisson ont une place essentielle, on ne risque pas mourir de faim ! L'étudiant qui bosse au parking après ses cours nous a invités à boire le thé. Puis ce matin nous sommes allés prendre un café (et des gateaux et des bonbons et des chocolats et encore... nous refusons beaucoup de choses) au lycée. C'est un lycée public et prestigieux, dans lequel on n'entre qu'après un examen très difficile. Tous ces jeunes, nous expliquent fièrement les profs, se destinent à devenir ingénieurs, médecins, dentistes, architectes... voire prof (au pire je pense). Les élèves étaient ravis de pouvoir nous poser des questions sur nous, la France, nos impressions en Turquie. Franchement, ce sont les mêmes jeunes que chez nous, aussi impertinents et attachants mais en uniforme (je les trouve trop mignons avec leurs cravates). Inutile de vous dire qu'ils adorent tous la coiffure d'Ulysse, totalement interdite pour eux tant qu'ils sont à l'école. Ils nous demandent d'abord si nous aimons la Turquie, la nourriture turque, les turcs. Puis embrayent sur... Nicolas Sarkozy, qu'ils détestent (je vous dis que je les adore ces gens-là moi). Puis sur Zidane, et Jean-Christophe Grangé. Les questions fusent "Les bijoux Agatha c'est cher en France ?" "Le génocide arménien vous en pensez quoi ?" "Je veux aller à Toulouse pour bosser dans l'aéronautique" "Vous avez goûté les baklava ?" "Vous connaissez Atatürk, c'est un peu notre général De Gaulle à nous". On nous invite à manger, à dormir, à faire du shopping. Ils voudraient que les français aient une bonne image d'eux, ils ont l'impression qu'on les voit comme un peuple arriéré, se déplaçant à dos de chameaux, intégriste et rétrograde. Les filles sont choquées d'apprendre qu'en France certaines jeunes-filles ont voulu aller à l'école voilées, c'est interdit en Turquie. On leur explique surtout qu'on ne connaît pas la Turquie en France. Ni les Turcs, et que c'est à eux de faire bouger les choses aussi. Il est vrai qu'on se sent très très bien dans ce pays, et dans cette ville. Mais il y a d'énormes différences entre ces jeunes, de bonnes familles citadins, qui vivent exactement comme nous, et certaines femmes croisées dans des villages. C'est impressionnant ces mondes si opposés, ces siècles de décalage même, qui cohabitent. Ils veulent voyager ces jeunes, je sais que ce n'est pas simple. Deux étudiantes en littérature française rencontrées hier à l'Institut Français, m'ont expliqué les difficultés pour elles, pour venir étudier en France, difficultés essentiellement financières, nous ne sommes pas égaux, et ils le savent bien.

Ce midi nous avons mangé à la cantine, les enfants ont encore été gâtés. Sucreries, cochonneries, coca, bouffe, télé et musique à donf à tous les étages... ils trouveraient notre cantine bien austère ! Et après le repas, des étudiants reviennent bavarder avec nous. Ils sont en admiration devant nos enfants, me trouvent jeune et bien habillée (je les adore je vous dis) ils sont avides d'apprendre, de bouger, d'avancer, et se sentent européens. Nous les sentons européens aussi. Des européens plus ouverts et accueillants.

Parce que... imaginons une seconde un camping-car turc arrivant sur le parking d'Henri IV, ou même d'un autre lycée...

18 commentaires:

Une famille de Toqués a dit…

et j ajoute courageusement sur mon clavier turc qu on n a plus aucune envie de partir d ankara qu on n a pas vu un francais ni un anglais ni surtout un allemand depuis des jours et c est bon !
et j ajoute que les turcs trouvent mon accent anglais parfait je les adore je vous dis!

Une famille de Toqués a dit…

et je ne peux transferer toutes les photos d autres viendront

Famille Fabre a dit…

Bonjour la petite famille,
Merci de nous faire voyager.
Ici, on a effectivement le soleil de temps en temps mais ... c'est pas pareil!
Gros bisous.
Michel Fabre

marie a dit…

c'était sur que tu finirais par rechuter!
Ce sont de belles rencontres que tu décris, je suis sure d'en avoir appris bien plus que dans n'importe quel manuel de géo ;-)
(Moi aussi j'étais nulle, j'ai été longtemps persuadée que Dunkerque était en belgique, franchement avec un nom pareil...) (D'ailleurs parfois j'ai encore des doutes.)

Hélène a dit…

Je lis les deux articles à la suite et je découvre que décidément, vous êtes loin des yeux mais pas loin du coeur. Je viens de regarder les deux derniers épisodes diffusés de la nouvelle saison de Desperate....C'était terrible. Vous manquez quelque chose. Vivement votre retour pour que vous puissiez les voir.
Et demain, je penserai à vous en faisant quatre fois le même cours de géographie sur l'Europe et ses limites et sur la construction européenne. Qui a dit que la Turquie était un autre monde?
Bisous les Orientaux (mais vous ne serez jamais africains!)

sophie thenet a dit…

Ils ne vous ont pas fait passer un test ADN????!!!!!!
on vous embrasse

Dianoucha a dit…

Très très très joli compte-rendu !!!! j'ai une copine qui est journaliste à l'Afp en Turquie et qui raconte des choses semblables à tout ce que tu dis sur ce pays. Si tu veux, l'été elle vient à Biarritz, je te la présenterai ! Je rêve d'aller là-bas, en attendant, je te lis et j'enseigne à des étudiants turcs (j'en ai 2 cette année, il y en a quand même qui y arrive...)
Vivement les tofs !
Mille bises et oui, la coiffure d'Ulysse et super belle, tu vas voir, elle va faire pâlir les perses aussi, dans quelques temps...
Diane

PMB a dit…

- Votre dernière phrase, c'est pas gentil pour le-meilleur-lycée-du-monde-qu'on-a...
- Avez-vous pu répondre à leur question sur le génocide arménien ?

L'accueil que vous avez reçu me rappelle le nôtre au Gymnasium n°1 de Rivne (Ukraine). Que de leçons à prendre chez nos voisins de planète !

nathàparis a dit…

bon, thérèse, aucun de mes commentaires ne passe, je ne sais pas si tu as eu mon dernier mail, en tout cas, je n'ai jamais eu de réponse, inutile de publier celui-là, c'est à toi qu'il s'adresse : y a t il un pb avec nos messageries respectives ?? bises

Mamie béquilles a dit…

MERCI.... pour tous vos messages. je suis de retour à la maison, en apprentissage de béquilles, de monter d'escalier,etc... un peu dur aujourd'hui, patience..... mais pas de voiture avant 3 mois !! dur.. je viens de rattraper mon retard de blog, il me reste les photos à voir. Bises à tous

Frédérique a dit…

Ta dernière phrase me fait frémir, elle est si réaliste et effrayante à la fois...
Je n'étais pas venue vous lire depuis plusieurs jours, faute de temps et d'énergie car bébé sera bientôt là (12 jours avant le terme) mais je continue de penser beaucoup à vous et je vois que vos péripéties sont toujours aussi passionnantes ; elles le sont en tout cas à lire pour nous, alors j'ose à peine imaginer ce que c'est de le vivre pour de vrai !
Bises à toute la famille des Toqués (ici on vous appelle comme ça maintenant, je raconte à mon homme "tiens les Toqués sont en Turquie" et il pige ; simple comme bonjour !)

Nath à Biarritz a dit…

Oups, NathàParis, j'ai publié ton commentaire quand même (avant de le lire, en fait...).
Je laisse TT et son expert en informatique te répondre.

Au fait, je voulais dire en passant à Amatxi que je n'ai jamais censuré aucun de ses messages !! (je n'ai jamais censuré aucun message, d'ailleurs !)

amatxi a dit…

merci nath, 2 messages recents se sont paumés... donc c'est ailleurs que ça se passe, je vais rester vigilante, ça a l'air de marcher maintenant!
bises

Une famille de Toqués a dit…

Je vous rassure en turc : ıl n y a pas de censure ıl faut patıenter un peu avant de voır les messages publıes. nath şercı pr ton ımmense maıl je t aı repondu ce soır ms faute de clavıer correct et de tps de connectıon je mets parfoıs du tps et sı en plus les gds meres devıennent prıorıtaıres...
pour le genocıde armenıen nous avons magıstralement botte en touche. echangeant en anglaıs ıl est delıcat d entrer ds ce genre de consıderatıon et on ne veut choquer personne surtout ceux quı nous recoıvent sı bıen. on a dıt que chaque peuple a son hıstoıre et ses moments noırs et que c etaıt complıque.
excusez ma frappe je suıs ds notre cyber prefere et l autre jour comme pour şıeux appuyer mes dıres le patron a absolument refuse que je paıe nos connectıons nous sommes ses ınvıtes. et comme rentrant ds la nuıt j etaıs un peu paumee un type m a raccompagnee tout sımplement me montrant son cafe au cas ou nous ayons besoın de quoı que ce soıt. de quoı aurıons nous besoın ? nous restons jusqu a mercredı.
je fıle : soıree ancıens eleves je doıs manger des baklava...
bısous baklaveux a tous

Nath à Biarritz a dit…

C'est bien, c'est bien, faites des réserves baklavesques au cas où les gastronomies prochaines soient moins riches... (j'en doute !)

ccxp&co a dit…

Bon, je vois que tu as trouvé de la Heineken en Turquie... Ca me manque un peu nos soirées bières-Pizzas....
Moi aussi je t'ai envoyé des tas de mails.... mais bon, j'imagine que tu dois en être inondée... pas de soucis, je patiente... Bon t'as zappé mon anniv...pas grave, on le fêtera l'an prochain ensemble, quand je pourrais me remettre à boire des bières AVEC alcool.
merci encore pour tous tes récits et les photos...Je suis toujours archi accro....

Une famille de Toqués a dit…

Cecıle la carte est partıe depuıs tres tres longtemps maıs dıeu saıt quand elle arrıvera... comment voulaıs tu que je t oublıe ?
ps : je suıs arrıvee apres les baklava Xtophe avaıt force Ulysse a en gouter et allah l a punı : ıl a du nettoyer des tonnes de vomı ! premıere reactıon allergıque sans doute pas la dernıere !

Anonyme a dit…

Merci pour ce petit résumé Turc que j'ai adoré lire...
Je me régale...
Merci merci
Patoue