Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

mardi 29 janvier 2008

Malaisie ou la belle vie



Elle est toujours belle la vie au pays des Toqués, mais après l'Inde, la Malaisie est la destination qu'il nous fallait. D'abord les malaisiens ont la bonne idée de n'être que 6 millions (un village en Inde) dont un tiers quasiment vit à Kuala Lumpur. Ensuite le pays est plutôt petit et vu la qualité excellente des routes et le peu de circulation, on le traverse à toute vitesse. Le roi a un nom genial :
Sa Majesté Al-Wathiqu Billah Tuanku Mizan Zainal Abidin Ibni Al-Marhum Sultan Mahmud Al-Muktafi Billah Shah, le Yang di-Pertuan Agong XIII. On espere que sa femme l'appelle Ali. Enfin c'est un pays passionnant qui cumule une modernité parfois effrayante de propreté, de règles, d'hygiénisation à outrance, qui nous donne une impression de parc d'attraction à l'américaine in vivo, un pays à la limite de l'Equateur donc à la végétation folle, et un pays dans lequel vivent côte à côte chinois, malais et quelques orang-asli, indiens de la jungle. Musulmans, hindous, bouddhistes, une poignée de chrétiens profitent tous des fêtes religieuses les uns des autres. (D'ailleurs il y a deux jours à KL nous campions devant chez l'évêque, là nous sommes sous la mosquée) Tandis que les malaises sont voilées et vêtues de tenues fleuris et colorés mais très pudiques, les chinoises sont à la pointe de la mode (les filles je vous dis pas les boutiques !!!), En revanche, drôle de voir que les chinois, depuis des siècles, sont restés très chinois, que ces différentes civilisations vivent ensemble mais sans se mélanger, ni se métisser, ni toujours s'aimer d'ailleurs, et ça c'est moins drôle.

En Malaisie on peut manger dans toutes les chaînes de Fast-food du monde, mais on peut aussi s'arrêter en bord de route, dans ces restaus installés dans la cuisine des familles, ouvertes, où on peut se régaler de ce qu'a préparé la maîtresse de maison tout en regardant la télé avec les enfants et les voisins, en lisant le journal ou en bavardant avec le chef de famille. Un peu chez Mémé en plus épicé en somme.

Après la ville-gratte-ciel de KL, les montagnes fraîches et les plantations de thé, nous voici dans le parc naturel du Taman Negara, la jungle la vraie, totalement préservée, une forêt de 130 millions d'années (ça donne le vertige), plus vieille encore que les forêts d'Amazonie. Le régal. Température autour de 33 D°, humidité à 90%, sangsues, fourmis géantes, rapides, déplacements en pirogue, arbres infinis, floating-restaurants (ça nous changera du roaling-restaurant) indiens, ponts suspendus, papillons, animaux, tout pour plaire aux toqués de tous âges.

Mais le mieux ici, ce qu'aucune photo ne pourra vous faire partager, c'est le bruit. La cacophonie même des oiseaux, singes et insectes. Un bruit qui nous réveille la nuit et qui fait que parfois on doit crier dans la jungle pour s'entendre (remarquez, nous on y parvient assez facilement), un bruit qui couvrirait presque les appels à la prière de la mosquée voisine, repris systématiquement par Gasp le Muezzin.

7 commentaires:

amatxi a dit…

La Malaisie paraît très agéable et reposante!
profitez bien!

aitatxi a dit…

Question pour Ulysse:les malaises sont-elles balaises et les malais sont-ils balais?

ximun a dit…

Merci pour les photos !
Vive la famille de la jungle...

La rurale a dit…

"Chez Mémé (en plus épicé)" : je vois d'ici le resto-concept à votre retour ! (avec en plus des toilettes plus propres que chez mamie)

Céline Dub' a dit…

Ma TT tu ne pourra pas y couper! on s'invite pour des apéros/tasting maintenant que la cuisine indou-asiatique n'a plus de secret pour toi ;-)))

A quand le blog culinaire ????

* PellariniFamilia a dit…

Céline, je viens aussi... On va se régaler !

Une famille de Toqués a dit…

Vous apportez a manger les filles, on change rien a nos habitudes, inutile de rever.
Celine et Cecile j'exige des news par mail.