Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

vendredi 7 mars 2008

Nos amis, nos amours, nos emmerdes


Au cours de l'Odyssée, plus que les paysages ou les sites, ce sont les rencontres qui nous marquent et nous enchantent.
Ces derniers temps elles sont très riches.
Il y a nos lost satellites allemands avec qui nous avons lié des liens vraiment très forts, et Marc et son beau camion avec qui nous poursuivons la route.
Et puis il y a tous ceux qui nous ouvrent leur porte. Stéphane, le fils de la cousine d'une cousine de ma grand-mère, tout simplement, jamais rencontré, qui nous avait aidé lors de nos recherches de bateaux et qui nous a reçus chez lui à Bangkok, nous offrant un dîner royal et une compagnie des plus agréables.
Il y a Philippe, l'ami tourangeau pas vu depuis des siècles et qui a retardé son départ dans le Nord en famille pour passer une soirée avec nous, nous offrir une bonne douche, de bons dessins animés, et des heures de discussion. Rachel et moi nous sommes même offert une coupe de cheveux thai à côté de chez lui, jamais nos cheveux ont été si lisses et brillants, de la magie à petit prix, avec le sourire de la coiffeuse en prime(pardon Juanito, promis on ne t'oublie pas hein).
Philippe que nous avons planté parce que parmi nos petits amours il y en a un qui avait visiblement, alors que nous avions quitté le centre de Bangkok pour filer au Cambodge, besoin d'un arrachage de dent. Bien sûr juste quelques jours avant l'expiration de notre visa. Ni une ni deux, face à sa douleur, à l'aspect étrange-dégueu de son chicot, au conseil du pédiatre des stars, j'ai téléphoné à Cathy.
Cathy, nous l'avions croisée quelques heures avant notre départ de Bangkok-centre. Elle rentrait de l'école avec ses 3 enfants puisqu'elle vit à deux pas de notre impasse préférée, elle regrettait tellement notre départ, et nous aussi. On a juste eu le temps d'échanger nos coordonnées, au cas où...
Elle m'a conseillé pour le dentiste, a libéré sa journée, et nous attendait de pied ferme. Elle nous a reçus dans son appart au milieu des nuages de Bangkok. Elle nous a régalés, nourris, gâtés, a lavé notre linge, a gardé les enfants qui ont en une seconde trouvé un milliard de terrains d'entente et de bêtises avec les nôtres, de même que nous avons l'impression de la connaître elle aussi depuis longtemps. Cette journée qui aurait dû être un peu galère a été un régal.
Du coup on avait un peu envie de rester une journée de plus pour rencontrer son mari qui est en déplacement et pour profiter de leur compagnie. Et c'est ce que nous faisons, grâce à notre indic Marc, qui a démêlé les complications de passage de frontière en avant-première ce qui nous permet d'aller quasiment au bout de notre visa sans inquiétude.
Il faut en plus de tout cela imaginer les employées de l'école voisine qui viennent chercher notre petit amour édenté pour lui offrir mille sucreries, qui nous proposent d'utiliser leurs douches, les petits français du quatier qui passent leurs soirées à jouer avec les enfants et les invitent à dîner, les recycleurs de poubelle qui apprennent le français grâce à Gaspard et crient "tortue !" quand ils le voient.

Comme quoi les emmerdes de nos amours nous amènent des amis...

Il va falloir lever le camp demain, nous regretterons un peu la Thailande, mais beaucoup les thais et leur sourire - que nous rappellera encore pendant quelques années celui de notre Gascadeur - et surtout nos amis Bangkokais (bangkokois ? Bangkokos ?).
Mais vous savez quoi ?...

..Nous reviendrons !

14 commentaires:

ximun a dit…

J'adore les "vieilles photos de famille" prises à la plage des Robinsons !
Bisous à tous et surtout à notre Gaspacho au sourire angélique...

nelly a dit…

On vous souhaite plein de nouveaux emmerdes alors ! Bonne route quand même. Bises

amatxi a dit…

Déjà vous aviez un réseau d'amis assez impressionnant, alors maintenant...avec tous ces emmerdes...ça va se compliquer!
Emmerdes ici? non, rien que des elections!
je repartirais bien sur le champ à Angkor....

nathdeparis a dit…

déjà à angkor ? ah, voir angkor et perdre une dent...
plaisir des yeux, pour les hommes, surtout, qui gardent un souvenir aussi ému des temples que des cambodgiennes ! la bises aux apsaras

MamToqs a dit…

Nouvelles photos ! jolie la coiffeuse et très joli le brush de TT et le nouveau sourire de Gasp !! bises mes Toqués

nelly a dit…

Pas mal la photo de la visite du musée, merci TT.
C'est quoi l'animal qui ressemble à un ver de terre géant à pattes ?

ximun a dit…

Un mille-pattes ou un scolopendre, non ?

amatxi a dit…

Nouvelles photos! les premières d'Angkor... on était sur le même temple en Octobre, je suis toute émue! Et Rachel new look!

devinez qui a dit…

Angkor..... mon rêve!

mamToqs a dit…

je m'inquiétais de ne plus lire tonton Christobal sur ce blog ! me voilà (ou me voici ?) rassurée. Je suis d'accord : Angkor, le rêve !

Anonyme a dit…

J'ai des frissons à te lire...
C'est si fort ce que vous vivez... quel enrichissement...
Vives les emmerdes quand ils ont ce goût de l'aventure et de l'amitié...
Patoue

cristobal a dit…

Sache, chère nièce et néamoins filleule, que:
- il m'arrive de prendre des vacances (certes, trop rares et trop courtes... )
- je n'ai pas toujours quelque chose à dire!
Cela peut donc expliquer quelques silences.
Mais nous vous suivons toujours de près!

lestoqs a dit…

Mais moi cher tonton je n'avais aucune inquiétude c'est Monique qui était inquiète.
Envoie lui ton planning de vacances la prochaine fois.
Angkor...
OK je vous raconte bientôt.
Bises à tous

amatxi a dit…

je précise à Cristoal que MamToq, c'est pas TT...