Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

samedi 18 novembre 2006

Le camping-car

Le camping-car s'est vite imposé.
D'abord à cause des enfants. Ils sont trois, ils sont petits. Avoir notre maison, de quoi cuisiner, notre salle de bain, nos couchettes et surtout nos livres et nos ordis, c'est quand même important.
Mais ce n'est pas qu'une question de confort c'est aussi un choix : celui de parcourir le monde. Nous voulons voir défiler le monde par nos fenêtre, nous voulons réellement faire le tour du monde. Nous avons toujours aimé rouler, les enfants aussi. Les trajets, c'est l'occasion de grandes discussions métaphysiques, de découvertes inattendues, d'aventures. Ce sera l'occasion aussi de travailler, d'écrire, de lire.
Et puis le camping-car nous permet d'improviser. De décider, au gré de nos coups de coeur, de nos envies, de nos coups de cafard, de partir, bouger, rester, tracer, de changer d'itinéraire, de nous installer un peu ou même de rentrer.

Oui, mais quel camping-car choisir ?
Nous sommes totalement novices. Christophe s'est fait une joie de se lancer dans la lecture de tous les magazines spécialisés qui existent. Notre boîte aux lettres s'est vite remplie de documentations commandées chez tous les constructeurs, je pense qu'il est désormais capable d'écrire une thèse sur le sujet. Et moi d'entamer une carrière d'hôtesse d'accueil sur le salon du camping-car.
Nous avions lu, sur les sites des familles vivant le même genre d'aventure, quelques témoignages et en avions tiré des conclusions. Nous savions le véhicule qu'il nous aurait fallu dans l'idéal. Le problème de l'idéal, c'est qu'il a un prix. Il nous fallait donc décider de nos priorités et faire des concessions.
Nous avons alors passé plusieurs samedi à visiter toutes les concessions de camping-car du coin, et d'ailleurs. Nous avons pu nous faire une idée sur place. Moi j'ai été séduite par ces petites maisons confortables et si bien aménagées, les enfants ont laissé leurs empreintes sur toutes les vitres de tous les modèles d'exposition, choisissant leur siège, leur couchette.
Notre choix s'est vite porté sur une implantation précise : avec capucine (couchette au dessus des sièges conducteur), double dînette (deux tables avec sièges, une de 4 places et une de 2), bien sûr 5 places homologuées, et surtout les couchettes superposées au fond, dans la largeur du camping-car. Parce qu'ainsi les couchettes sont beaucoup plus larges, ce qui nous arrange vu que nous comptons faire dormir deux enfants tête-bêche sur une des couchettes, afin de ne pas avoir à effectuer d'opération de dépliage de banquette tous les soirs, et pour que les enfants aient leur coin à eux. De plus, cette disposition nous a séduits par son côté convivial.
C'est le McLouis Tandy 640 qui a remporté nos suffrages. Il offre un parfait compromis de tout ce que nous recherchons, moi j'apprécie l'implantation intérieure, la décoration plutôt réussie (on voit de tout dans les camping-car), la couleur me plaît (en vrai l'intérieur sera dans les tons orange, ce qui ne nous dépaysera pas trop de notre cuisine), en parlant de cuisine, celle du camping-car est beaucoup mieux équipée que la mienne, je crois que je vais devoir me mettre à cuisiner.
Et Christophe me demande de préciser qu'il a un moteur, ce qui l'arrange. Son défaut majeur : il n'a pas de roues jumelées à l'arrière, ce qui obligera Christophe à changer plus souvent les pneus. Tant pis, on l'encouragera. Et je râlerai aussi sans doute un peu.
Le concessionnaire et le service commercial de Mac Louis semblent intéressés par notre projet, et prêts à nous aider. Contact est pris, nous devons finaliser la commande. Parce que notre camping-car devra recevoir quelques aménagements particuliers et un certain nombre d'options nous sauveront la mise.
Christophe se fera un plaisir de vous raconter les aspects techniques de la chose.
Moi je vous montrerai les photos de l'aménagement intérieur.
C'est une étape importante que nous sommes en train de franchir, dès que la commande sera signée, nous serons un peu partis. Comme si souvent nous ne l'étions pas déjà...

3 commentaires:

nathàparis a dit…

"implantation" ??? Thérèse, ça y est, tu emploies un vocabulaire de concessionnaire, fais gaffe !

Une famille de Toqués a dit…

Pourtant dieu sait que moi et les concessions...

Anonyme a dit…

I'm curious to find out what blog system you are using? I'm
having some minor security issues with my latest blog and I would like to find something more
safeguarded. Do you have any solutions?

Here is my weblog ... musicos artistas