Suivez nos nouvelles aventures sur http://lestoquesperdentlenord.blogspot.com

lundi 9 juillet 2007

Emporte-moi wagon, enlève-moi frégate !


Je sais.
Je sais que ce site n'avance pas beaucoup, mais je vous rappelle, ingrats lecteurs, que son but est avant tout de pouvoir vous faire partager notre odyssée, qui ne débutera que le 10 août.
J'avoue que les mille petites et grandes avancées de nos préparatifs ne m'inspirent pas beaucoup. Je suis la reine pour faire de l'or avec de la boue mais avouons qu'il n'y a pas énormément de poésie dans les histoires de cautions bancaires, de certificats de travail, de demandes de machin et d'attestations de trucs, dans les pompes à air à eau, dans les antibios et les vaccins, dans les rangements et autres occupations.
J'ai eu un petit pincement au coeur lors des dernières réunions, remises de copies, cours de musique, foot, catoch, lors des au-revoir au lycée, à l'école des enfants. Mais le pincement n'a pas duré longtemps, puisque sous la baguette magique de mon optimisme à toute épreuve il s'est transformé en une certitude formidable : non seulement nous sommes heureux de partir, mais nous serons aussi très heureux de revenir !
Et puis l'été est là avec sa ribambelle d'apéros de pique-niques, d'invitations et de festivités qui nous permettent de prendre un bon bain d'amitié et de famille avant l'envol.
Sinon sachez que Gaspard repère les camping-cars très très loin. Et que c'est un des mots qu'il dit le mieux. Ensuite il n'a pas tout compris puisqu'il s'écrie "papa !" dès qu'il en voit un, associant clairement "camping-car" à papa, sans doute désormais convaincu que son père, lorsqu'il n'est pas à la maison dans la semaine, est dans le camping-car. (Remarquez, il y a du progrès puisque jusque-là il semblait persuadé que son père était planqué dans notre lit. Bein oui : puisqu'il le trouvait au lit en se réveillant tous les vendredi ou samedi matin, il s'imaginait que le bienheureux passait sa semaine au chaud, et le cherchait inlassablement sous ma couette) , et surtout notre Gasparov refuse d'en sortir lorsque nous avons le camping-car, comme si nous pouvions partir sans lui...
Les grands ont parfaitement intégré le départ. J'ai dû planquer leurs manuels scolaires sans quoi ils se mettaient de suite au travail (je ne me leurre pas, ça ne durera pas). Et les préparatifs induisent déjà quelques travers. Il y a peu de temps, alors que nous traversions Paris, le guide touristique paternel crie aux enfants : "Regardez à gauche le Sacré-Coeur !", les enfants ne voient rien, leur père précise alors : "Mais si, le monument qui ressemble vaguement au Taj-Mahal !" "Ahhhhh répondent les enfants qui immédiatement repèrent notre bon vieil édifice".

Enfin, les mois se transforment en jours, les jours nous sont comptés mais bien occupés, et je vous promets d'être beaucoup plus bavarde dès le mois prochain !
En attendant, Gaspard continue d'appeler ce navire qui le nargue en permanence au large et il ne veut rien savoir : le rocher de la vierge est un magnifique bateau. IL est vraiment temps de lever l'ancre !

7 commentaires:

LOutre a dit…

oh, yes pour le taj Mahal ! hihi

ximun a dit…

Sinon question bête qui n'est en rapport qu'avec la photo...
Avez-vous pensez à vérifier la vue du Gasp ? Sa confusion rocher de la viergesque est des plus poétiques, mais connaissant son hérédité...

Bisous les toqués.

Une famille de Toqués a dit…

Justement tu ne crois pas si bien dire, d'où mon ajout dans le message : il passe son temps à crier "bateau ! bateau !" en courant vers l'eau...
Occupe-toi donc de tes roches, les yeux de mon fils vont très bien !

ximun a dit…

Ouh que si que je croyais si bien dire. Le téléphone basque fonctionne toujours aussi bien pour els petites anecdotes familiales (n'est-il pas ?). J'étais donc content de voir cette scénette ainsi illustrée.

Frédérique a dit…

Premier article que je lis, premier commentaire que je laisse... Je suis ravie de retrouver ton écriture, et d'avoir du retard de lecture à rattraper en attendant que tu nous livres la suite de vos aventures !

Na a dit…

Je viens à peine de voir que tu as mis un lien vers notre blog, j'en suis toute fière !!

Patoue a dit…

Coucou,
Rhooo, le 10 août approche à grand pas et je me régale d'avance de voyager au travers de vos yeux...
Vivement tes récits, je me délecte de lire tes aventures roulantes...

Patoue